approfondir sa foi
« Veillez et priez. » Matthieu 26:41
Une nouvelle  !
Vous pouvez visualiser ce message dans votre navigateur en cliquant ici.
illustration
Jour 2) La Trinité : Dieu est Père, Fils et Esprit-Saint

            Chers Priants

 

           En présentant Dieu comme Créateur, nous avons constaté qu’il était également Père. Parler du Père, c’est immédiatement nommer le Fils et l’Esprit-Saint.  Essayons de soulever quelque peu le voile de ce grand mystère de notre foi chrétienne, la Trinité. Un mystère n’est pas une réalité indépendante de la raison, au contraire, c’est une réalité que la raison n’a jamais fini d’approfondir.

Dieu se révèle lui-même : un seul Dieu, la Trinité

            Nous n’avons qu’un seul Dieu. Dieu est unique : « Écoute, Israël ! Le Seigneur notre Dieu est le Seigneur UN. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, tout ton être, de toute ta force » (Dt 6, 4‑5). Quand Dieu se révèle à Moïse, il se révèle comme l’unique Dieu, affirmant ainsi que tous les dieux adorés en Egypte ou ailleurs ne sont que des idoles. Quand Dieu se révèle, il veut d’abord faire sortir son peuple de l’idolâtrie et du polythéisme.

        Une fois la foi d’Israël en un Dieu unique suffisamment affermie, Dieu laisse progressivement entrevoir la richesse de son être divin : s’il n’y a qu’un seul Dieu, qu’une seule Nature divine, elle est en trois Personnes.

            Dieu se révèle d’abord comme un Père : « Quand Israël était jeune, je l'ai aimé, et d'Egypte j'ai appelé mon fils » (Os 11, 1). Nous l’avons vu la dernière fois.

            Puis, à travers certaines figures, le Père révèle dans la Bible qu’il n’est pas solitaire. Auprès de Lui réside la Parole de Dieu créatrice, le Verbe : « Par la Parole du Seigneur les cieux ont été faits, par le souffle de sa bouche, toute leur armée » (Ps 33, 6 ; cf. Sg 9, 1 et : Jr 1, 4 ; Jr 20, 8).

Autre figure anonciatrice, la Sagesse. D'une part, elle réside auprès de Dieu : « J’ai dressé ma tente dans les cieux et mon trône était une colonne de nuée » (Si 24, 4). Mais d'autre part, elle habite aussi auprès des hommes : « [le Créateur me dit] : ‘‘Dans Jacob dresse ta tente, et dans Israël sois en héritage’’» (Si 24, 8).

Lorsque saint Jean commence son Evangile, il rassemble tous ces éléments en écrivant : « Et le Verbe s’est fait chair, et il a dressé sa tente parmi nous » (Jn 1, 4). Le Fils, c'est la Parole divine, le Verbe, qui est auprès du Père. Et le Verbe, en prenant une nature humaine, est à la fois vrai Dieu - il a sa "tente dans les cieux" - , et vrai homme - il a sa "tente parmi nous". Voilà le grand mystère de l'Incarnation: le Fils divin qui se fait homme!

            Enfin, c’est Jésus qui a ensuite le plus clairement révélé l’Esprit Saint : « le Paraclet, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout » (Jn 14, 26 ; cf. Jn 15, 26). Mais déjà, le livre de la Genèse comportait : « L'Esprit planait au-dessus des eaux » (Gn 1, 2).

Un seul Dieu en trois Personnes

            Il n’est pas facile de faire une théologie de la Trinité ! Une image peut aider. Prenons trois allumettes en feu et rapprochons-les : il n’y a qu’une seule flamme et pourtant trois allumettes et chaque allumette a la même flamme. De même dans la Trinité : il n’y a qu’une seule Nature divine, mais 3 Personnes divines. Le Père, le Fils, l’Esprit-Saint sont chacun Dieu (chaque allumette a sa propre flamme), mais ça ne fait qu’un seul Dieu (il n’y a qu’une seule flamme en tout).image allumettes Trinité

            La Trinité se comprend aussi par le fait que Dieu est amour (cf. 1 Jn 4, 8). Si le Père aime, il faut bien qu’il aime quelqu'un, sinon ce serait de l’amour narcissique, égoïste. S’il n’y a pas plusieurs personnes, on ne peut pas parler d’amour ! Pour que l’on puisse dire que Dieu est amour, il doit donc y avoir en lui Celui qui aime, le Père, et Celui qui est aimé, le Fils. L’Esprit Saint, c’est l’Amour divin en personne, l’échange d’amour entre Celui qui aime et Celui qui est aimé. Un moine, Richard de Saint-Victor, ajoute que le sommet de l’amour, c’est de partager l’amour dont on est aimé : l’amour cherche toujours à se diffuser. L’Esprit-Saint, c’est la communication en Dieu de l’amour du Père et du Fils !

Résumons

            Un seul Dieu en trois Personnes :

- chacune des 3 Personnes est Dieu tout entier : l’Esprit Saint est autant Dieu que le Fils, qui est autant Dieu que le Père : les 3 Personnes sont égales, il n'y a pas de "hiérarchie" entre elles ;

- 1 seul Dieu : unité des 3 Personnes ; nous ne sommes pas polythéistes ;

- les 3 Personnes sont distinctes : les Personnes ne sont pas des « modes » de manifestation de Dieu, mais elles sont bien différentes : le Père n'est pas le Fils, ni l'Esprit Saint.

            Il est normal d’être un peu dépassé ! Mais c’est un mystère d’amour !

Prions

            Seigneur, Dieu de l’univers, je t’adore dans ton mystère trinitaire. Toi qui es Père, tu as envoyé ton Fils dans le monde pour nous sauver, et tu envoies dans nos cœurs ton Esprit Saint. Donne-moi d’entrer dans l’échange d’amour qui fait votre vie, donne-moi de t’aimer, Père, avec ton Fils Bien-aimé Jésus Christ, avec l’Amour de votre commun Esprit. Amen.

            Je peux terminer par un beau et très lent signe de Croix, qui me rappelle ce mystère de la Trinité : Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Pour aller plus loin

- CEC 198-267, en particulier n°232-256.

Youcat n°35-36.

- Pour ceux qui voudraient creuser ces questions, et plus largement les affirmations du Credo, je recommande l'excellent livre du Cardinal Ratzinger (Benoît XVI), "Foi chrétienne hier et aujourd'hui", Cerf, 2013.

 

Partager sur Facebook Facebook
Voir la nouvelle sur Hozana et interagir
Vous désirez recevoir ces enseignements chaque jour?
Inscrivez-vous à cette formation :
S'inscrire à cette formation
© apprendreaprier.net - Pour nous contacter ou vous désinscrire, cliquez ici.